Les Bateaux Mouches Avis

Français Boat Paris  

Les bateaux Mouches fêtent leur soixante ans


Les croisières sur la Seine comptent parmi les attractions les plus importantes de Paris.

Plus de 120 millions de personnes sont monté à bord des « Bateaux-Mouches » depuis soixante ans. Admirer Paris à partir de ces bateaux à fond plat équipés de larges baies vitrées est une attraction aussi courue que de monter sur la Tour Eiffel ou de se promener le long des Champs Elysées, avec comme point fort à ne surtout pas manquer la vue impressionnante de Notre Dame de Paris depuis la Seine, en contrebas.

Les croisières touristiques sur la Seine comptent parmi les attractions les plus importantes de Paris puisqu'elles se situent au quatrième rang après la Tour Eiffel, le Louvre, le Centre Pompidou et son musée d'art moderne ; elles drainent chaque année 2 millions de passagers. En haute saison les Bateaux-Mouches connaissent un trafic au rythme d'une croisière toutes les 15 minutes totalisant 30 départs quotidiens. En un an les bateaux parcourent une distance de cinq fois le tour du monde.


Jean Bruel, le fondateur de la Compagnie des Bateaux-Mouche.

Jean Bruel, ingénieux et créatif, eut le pressentiment que la fin de la deuxième guerre mondiale allait marquer le début d'une nouvelle ère en matière de voyages, de loisirs, et de rencontres internationales.

Il lance la Compagnie des Bateaux-Mouches® en 1949, dont le renom est devenu si célèbre que le mot composé lui-même figure dans tous les dictionnaires de langue française. Il achète un des derniers bateaux à vapeur, « la vieille mouche », baptisé ainsi par la société maritime Mouche de Lyon, vestige de l'exposition universelle de 1900 ; en même temps, il lance une opération de communication dont le héros, Jean-Sébastien Mouche est présenté comme le fondateur de la compagnie. Jean-Sébastien Mouche est un personnage imaginaire né d'un canular monté par Robert Escarpit : en accord avec Jean Bruel, celui-ci rédige une biographie de Jean-Sébastien Mouche, dont il fait à la fois le collaborateur du baron Haussmann, l'inventeur des bateaux-mouches, et le créateur d'un corps d'inspecteurs de la police spécialisés dans le renseignement et appelés « mouchards ». Ce canular a survécu pas mal de temps, et aujourd'hui encore il arrive qu'on s'y laisse prendre.

Le succès de l'opéraion fut si grand que Jean Bruel fit construire d'autres bateaux devenus les modèles que l'on connaît aujourd'hui à fond plat et toit transparent.

Selon Charlotte Bruel-Matovic, la fille du fondateur et propriétaire actuelle, le compagnie qui compte 14 bateaux et emploie 200 à 400 personnes selon la saison ne semble pas souffir de la crise.

Alarme OVNI

Pour le soixantième anniversaire Charlotte Bruel-Matovic dispose d'une quantité d'anecdotes qui témoignent de l'esprit d'entreprise de son père disparu en 2003. C'est ainsi par exemple que ce très dynamique français avait développé une technique d'éclairage pour le moins originale en faisant équiper ses bateaux de puissants phares d'avions, ce qui, le soir venu, effrayait plus d'un parisien : « la police recevait des appels de gens soutenant mordicus qu'ils avaient vu un OVNI » se rappelle la propriétaire.

Elle se souvient aussi des premières excursions avec repas à bord : « on se coltinait des corbeilles pique nique à bord » ce qui est toutefois une période révolue puisqu'aujourd'hui la compagnie offre 5 bateaux restaurants à bord desquels on peut déjeuner à partir de de 50 €.